Remake, Remix, Rip-Off

Avez-vous déjà rencontré un acteur de cinéma qui peut se vanter d’avoir joué dans 500 à 1000 films ? Frère illégitime de Nollywood Babylon, projeté l’année dernière, Remake, Remix, Rip-Off vous plonge dans l’industrie survoltée du cinéma turc. Son esthétique dynamique vous embarque dans un flux ininterrompu d’expériences sensorielles qui prouvent que le manque de matériel ne sera jamais un obstacle à l’imagination trépidante des réalisateurs de cette contrée.

Pensez à un film, n’importe lequel : de la même manière qu’il existe son jumeau diabolique érotique, il existe son cousin germain turc, réalisé en vitesse et avec très peu de budget, mais un humour et une créativité fascinantes. Accrochez-vous !

Extrait de «Remake, Remix, Rip-Off »