Burn,‭ ‬Witch,‭ ‬Burn

Professeur de psychologie sceptique et rationnel,‭ ‬Norman Taylor découvre que sa femme pratique en secret divers rituels magiques afin d’assurer sa protection.‭ ‬Lorsqu’il la force à détruire tous ses talismans et artefacts,‭ ‬le sort commence progressivement à s’acharner sur lui au point de rendre sa vie infernale.‭

Petit joyau‭ ‬de la série B britannique des années‭ ‬60‭ ‬au scénario signé par Richard Matheson et Charles Beaumont,‭ ‬Burn,‭ ‬Witch,‭ ‬Burn‭ ‬surprend sans cesse par sa capacité à surpasser‭ ‬toutes les attentes qu’on place en lui.‭ ‬Somptueux,‭ ‬haletant,‭ ‬jouissif et d’une efficacité sans faille,‭ ‬ce film de Sidney Hayers n’aurait,‭ ‬dans un monde parfait,‭ ‬jamais dû tomber dans l’oubli.‭

Séance‭ ‬présentée par Pierre Jailloux, en partenariat avec le Ciné-Club de Grenoble.

Extrait de «Burn,‭ ‬Witch,‭ ‬Burn»